Rupture, vous avez disrupture ? – Le futur est déjà derrière nous

Ce millénaire va vite, presque même trop vite, tout change sans arrêt. Les responsables : la révolution digitale, celle du Web 2.0 et des médias sociaux, celle de la consommation collaborative ; sans oublier le big data, les objets connectés.

Hier le progrès était linéaire … ou du moins l’imaginions-nous comme tel. Mais clairement, ce n’était que le tout début d’une exponentielle et soudain, nous nous retrouvons au point d’inflexion de la courbe – les mathématiciens pardonneront une métaphore approximative, mais il est clair que notre société subit une poussée violente.

Courbe, exponentielle, accélération : ces mots évoquent plutôt la continuité ; et pourtant, nous ressentons tous peu ou prou une singulière impression de rupture !

Rupture… ou pas : telle est la question que le « think tank » Les mardis du Luxembourg s’est posée lors de ses réunions du mardi.

Cette question, le groupe de réflexion se l’est très librement posée ; il en débattu ; et chacun a apporté dans cet ouvrage, son point de vue, fruit de ses réflexions et des débats critiques.

Trois visions se sont dégagées, optimiste ou pessimiste selon les auteurs :

• Vision plutôt historique pour les uns, parce qu’il convient de remettre l’avenir en perspective avec le passé pour mieux l’appréhender
• Vision expérientielle pour les autres, parce que la réflexion doit également s’enraciner dans le vécu.
• Vision philosophique pour les derniers, parce qu’à un moment, il faut bien tirer des conclusions un peu plus définitives.

Rupture … ou pas : finalement, ce sera à vous, cher lecteur, d’en juger.

 

 

02- Sommaire – Rupture, vous avez disruptureV2

Table des matières

Le mot du directeur de collection

Introduction – Les Mardis du Luxembourg.

Doit-on encore parler d’intelligence collective ? – François Laurent

  • La rupture du Web 2.0
  • La fin du village
  • 1968
  • Nouvelle économie
  • Retour à Charly

Une nouvelle direction pour l’Humanité ? – Alexandre Rispal

  • Nick Bostrom, Superintelligence, 2014
  • Salim Ismail, Exponential Organizations, 2014
  • Morpheus, The Matrix, 1999
  • Est-ce bien de la science-fiction ?
  • La science-fiction : chemin vers le futur…réel ?
    • Le réveil douloureux de Néo
    • Lorsque l’intelligence artificielle rencontre Internet, Sarah Connor, c’est ici ?
  • Des progrès technologiques qui changent tout ?
    • Le code informatique, nouvelle langue universelle
    • Intelligence artificielle
    • Internet des objets, robots, les succès de l’année 2014
    • Une nouvelle compréhension du cerveau
    • La vie éternelle ?
    • L’exponentiel, c’est aussi pour les organisations ?
    • Ne pas verser dans le solutionnisme
  • Que faire ?

La génération Alpha, le robotcène, le QE et les Bêta – Philippe Cahen

  • Comment est née la génération Alpha
    • Que nous ayons changé de génération est une évidence. La question est de savoir dans quelle génération nous sommes.
  • Comment est né le Robotcène
  • Comment est né le QE
    • C’est le pari de la génération Alpha : elle a entre les mains les clés de la connaissance, reste à développer celle de l’imaginaire, de l’émotion, de l’intuition pour dominer et être la première génération motrice du Robotcène.
  • Comment naît la génération Bêta
    • Le monde de rupture que nous vivons et que nous allons vivre doit quitter notre vision occidentalo-centrée et considérer les principales cultures du monde. Cela relativise bien des idées reçues et nous encourage à reconsidérer le monde dans lequel nous allons vivre. Il est passionnant !

Philosophie du digital ou Philogital – Annabel Ringrave

  • 1/ Internet et médiatisation pour plus de transparence et de surveillance… donc moins de liberté ?
  • 2/ Big data ou tracking de masse souterrain… vers la fin de l’intimité ?
  • 3/ Les Hackers … ou l’apparition d’une nouvelle forme de guerre technologique ?

Éfficacité de la communication à l’ère du digital : tout change sauf ce qui ne change pas. – LUC BASIER

  • Endnotes

La rupture de l’hyper-mobilité – Jean-Marc Goachet

  • Le changement climatique, nuage noir sur nos têtes
  • Une transition énergétique qui s’impose
  • Une transition digitale
  • Une organisation étendue, coopérative et décentralisée
  • Une économie de la relation
  • Conclusion

Pour un marketing de rupture qui renoue avec des enjeux «critiques » – Véronique Varlin

  • 1/ Un marketing à réinventer
    • Aujourd’hui comme hier, dans un monde plus complexe, les marques, même contestées, ne doivent pas abdiquer leur rôle dans la vie des gens et dans la société. Le marketing doit se réinventer en redevenant une source de progrès et de transformation du quotidien.
  • 2/ le « critical design », manifeste d’un nouveau design qui vise à réinventer la vie des gens
  • 3/ Pour un nouveau marketing « critique », repositionné sur des enjeux critiques pour les gens

Réflexions sur la disrupture, …et la courbe du chien. – Henri Kaufman

Transtopie – Jean-Claude Boulay

  • L’inséparation technologico-médiatique

Solaris, une allégorie du futur – Yves KRIEF

  • Des robots et des hommes
  • Mais où est donc le sujet ?
  • Le robot, c’est l’algorithme
  • Le corps immense de l’incorporel

De quoi le Zombie Boy est-il la représentation ?

  • Yves Krief

Ruptures, fractures, sutures – Christian Gatard

  • Ruptures…
  • Fractures
  • Sutures.
  • Ruptures, fractures, sutures, donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *